Les Personnages
Écrit par Vanessa   
28-03-2008

Luchini, Arditi et Vaneck

La pièce comporte trois personnages.
Ce sont, par ordre d'apparition sur scène, Marc, Serge et Yvan.
Trois amis, la quarantaine, au tournant de leurs vies.
Et au milieu, un "tableau blanc avec des lisérès blancs".

 

» Marc, "l'adepte du bon vieux temps" (Pierre Vaneck)

Marc (Pierre Vaneck)
Il est ingénieur dans l'aéronautique. La quarantaine. Il sort avec Paula. Il connaît Serge depuis 15 ans.
Serge le présente : "Mon ami Marc, qui est un garçon intelligent, garçon que j'estime depuis longtemps, belle situation, ingénieur dans l'aéronautique, fait partie de ces intellectuels, nouveaux, qui, non contents d'être ennemis de la modernité en tirent une vanité incompréhensible. Il y a depuis peu, chez l'adepte du bon vieux temps, une arrogance vraiment stupéfiante".
"Il n'a pas d'humour. Avec toi
[Yvan] je ris. Avec lui, je suis glacé."
Pour Yvan, "c'est un garçon classique, c'est un homme classique.Tu ne vas pas découvrir aujourd'hui que Marc est impulsif."

» Serge, "un rat d'exposition" (Fabrice Luchini)

Serge (Fabrice Luchini)
Dermatologue, il est divorcé de Françoise et a deux enfants. Depuis quelque mois, il fréquente "le monde de l'Art". Il convoite et obtient pour 200 000 frs une toile d'un certain Antrios, une toile des années 1970.
"Mon ami Serge est un ami depuis longtemps. C'est un garçon qui a bien réussi, il est médecin dermatologue et il aime l'art." ... "Un garçon aisé mais qui ne roule pas sur l'or. Aisé sans plus, aisé bon. Qui achète un tableau blanc vingt briques" explique Marc.
"Il a toujours hanté les galeries de manière ridicule, il a toujours été un rat d'exposition!" lance Yvan. "Il a toujours été un rat, mais un rat avec qui on pouvait rire. Car vois-tu, au fond, ce qui me blesse réellement, c'est qu'on ne peut plus rire avec lui" réplique Marc.

 

 

» Yvan, "un être hybride et flasque" (Pierre Arditi)

Yvan (Pierre Arditi)
"Je m'appelle Yvan. Je suis un peu tendu car après avoir passé ma vie dans le textile, je viens de trouver un emploi de représentant dans une papeterie en gros. Je suis un garçon sympathique. Ma vie professionnelle a toujours été un échec et je vais me marier dans quinze jours avec une gentille fille brillante et de bonne famille" dit-il. Cette papeterie où il travaille depuis un mois appartient à l'oncle de sa fiancée. Celle ci s'appelle Catherine et il va l'épouser dans 15 jours. Un mariage qui le ronge et lui a déjà fait perdre 4 kilos "uniquement par angoisse". Ses parents sont divorcés et il n'entretient pas d'excellentes relations avec la nouvelle femme de son père, Yvonne, "la relation la plus pathologique qui soit" précise-t-il. Mais pour Marc, "Yvan est un garçon tolérant, ce qui en matière de relations humaines est le pire défaut. Yvan est tolérant parce qu'il s'en fout. Si Yvan tolère que Serge ait pu acheter une merde blanche vingt briques, c'est qu'il se fout de Serge. C est clair."
Marc n'a pas la langue dans sa poche : "Yvan, tu n as pas de consistance. Tu es un être hybride et flasque." "Cette mièvre et subalterne voix de la raison, que tu essaies de faire entendre depuis ton arrivée, est intenable."
Et Serge en rajoute : "Ta présence veule, ta présence de spectateur veule et neutre,nous entraîne Marc et moi dans les pires excès. Sur ce point, je suis entièrement d'accord avec lui [Marc]. Tu crées les conditions du conflit."
Mais Yvan ne cherche pas à se rehausser : "Je suis rentré dans la suite logique des choses, mariage, enfants, mort. Papeterie. Qu'est-ce qui peut m'arriver ?" "Je ne suis pas comme vous, je ne veux pas être une référence, je ne veux pas exister par moi-même, je veux être votre ami Yvan le farfadet ! Yvan le farfadet."

 

 

» Les acteurs de "Art"


Fabrice Luchini, en 1994, dans le rôle de Serge à Paris.
Jean-Louis Trintignant reprend le rôle de Serge pour la tournée la même année.
Pierre Arditi, en 1994, dans le rôle d'Yvan à Paris.
Michel Blanc, en 1995, reprend le rôle d'Yvan.
Pierre Vaneck, en 1994, dans le rôle de Marc
Il conserve son rôle lors de la reprise de la pièce en 1998, au théâtre Hébertot, aux côté de:
Jean-Louis Trintignant dans le rôle d'Yvan
et de Jean Rochefort dans celui de Serge.

Dernière mise à jour : ( 28-03-2008 )